De 1939 à 1945

Un forum complet sur la Seconde Guerre Mondiale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sainte-mère l'église. "le parachutage"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
winters
Admin
avatar

Nombre de messages : 417
Age : 29
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Sainte-mère l'église. "le parachutage"   Sam 5 Jan - 13:19

Le 18 juin 1940, les allemands entrent à Sainte-Mère-Eglise.
4 ans plus tard, le 5 juin 1944, 811 avions C47 larguent 14 238 hommes sur nos côtes, établissant une tête de pont à Sainte-Mère qui est libérée le 5 juin 1944 peu avant minuit.

Pour protéger le secteur d'Utah Beach, l'état-major a décidé de larguer dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, ceci précedant le Débarquement de deux divisions de parachutistes, dont la mission était d'enrayer les contre-attaques allemandes en direction des plages. La 82ème Airborne commandée par le Général Ridgway et la 101ème Airborne du général Taylor.


La 101ème Airborne:Pour la 101ème division, les zones prévues de parachutages furent nommées "A", "C" et "D". La zone "A", la plus au nord, se situait à l'ouest de Saint-Martin-de-Varreville, la zone "C" à l'ouest de Sainte-Marie-du-Mont et la zone "D", la plus au sud, était au sud de Vierville.
Les 3 objectifs de la 101ème Airborne :
- Sécuriser les 4 routes partant d'Utah Beach vers l'intérieur des terres.
- Détruire deux ponts routiers et un pont de chemin de fer au nord de Carentan.
- S'emparer et tenir l'écluse de la Barquette.

La 82ème Airborne
Les zones de parachutages pour la 82ème division étaient les zones "N", "O" et "T". Elles étaient situées à l'ouest de Sainte-Mère-Église et au nord de la Douve, des deux cotés de son affluent principal le Merderet.
Les 2 objectifs de la 82ème Airborne :
- Détruire deux ponts sur la Douve.
- S'emparer de Sainte-Mère-Église, important nœud routier.

Le parachutage:

A 22h15, 432 avions C.47 décollent d'Angleterre avec à bord les 6 600 hommes de la 101ème et une demi-heure plus tard, les appareils transportants les 6 400 paras de la 82ème décollent à leur tour. Ils mettent le cap au sud, pour beaucoup d'autres eux c'est leur baptême du feu.
Approchant les côtes normandes, les hommes se préparent et se concentrent sur les dernières directives. Au sol, peu d'éclaireurs sont à pied d'oeuvre et préparer le balisage. Le largage peut ainsi commencé.....
Malheureusement, les paras tombent rarement à l'endroit prévu et s'éparpillent sur un rectangle de 40 km sur 25 autour de Ste Mère Eglise.
Pendant une bonne partie de la nuit, des hommes isolés marchent perdus dans le dédale des haies ou pataugent dans les marécages. Autour d'eux, les patrouilles allemandes sont à leur recherche. Pour ceux qui ont retrouvé ou reformé leur unité, ils font route vers leurs objectifs.

Suite sur le site.

_________________
ON NE SALUE PAS L'HOMME MAIS LE GRADE

Webmaster de "De 1939-1945."
Passioné de la 101ème DIV AIRBORNE. 506 RIP et de la Waffen SS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sainte-mère l'église. "le parachutage"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière à Notre Sainte mère "Marie"
» Sous l'abri de ta miséricorde Sainte Mère de Dieu !
» Litanie de la sainte Mère de DIEU
» Saint Anne et Saint Joachim Père et Mère de la très Sainte Vierge, commentaire du jour "La parabole du levain"
» Sainte Ursule Ledochowska et commentaire du jour "Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De 1939 à 1945 :: Les troupes aéroportés-
Sauter vers: