De 1939 à 1945

Un forum complet sur la Seconde Guerre Mondiale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KIEFFER
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 30
localisation : Brest
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Pearl Harbor   Ven 27 Avr - 17:15

La première vague



Les deux vagues d'attaque aérienne

C'est entre 6h00 et 7h15 que la première vague de 183 avions, conduite par le capitaine Mitsuo Fuchida, s'envola vers Pearl Harbor : elle comprenait 49 bombardiers moyens, 51 bombardiers en piqué, 40 bombardiers torpilleurs et 43 avions de combat. Leur présence ne fut détectée que vers 7h00 par deux soldats américains à la station d’Opana Point (un radar SCR-270 situé près de la pointe nord d'Oahu). Ces derniers ne sont pas pris au sérieux par un nouvel officier, le lieutenant Kermit A. Tyler, convaincu qu’il s’agissait de six bombardiers B-17 qui arrivaient de Californie et qui étaient attendus.
Les premiers avions survolèrent la base américaine à 7h40. Les avions torpilleurs volaient à basse altitude et provenaient de différentes directions. Les bombardiers volaient quant à eux à haute altitude.
Cinq sous-marins Ko-hyoteki torpillèrent les bateaux américains après le début des bombardements. Sur les dix hommes qui se trouvaient à bord des sous-marins, neuf trouvèrent la mort ; le seul survivant, Kazuo Sakamaki, fut capturé et devint le premier prisonnier de guerre japonais fait par les Américains au cours de la Seconde Guerre mondiale. Une étude de l’institut naval américain conduite en 1999 indique qu’une torpille toucha l'USS West Virginia qui devint la première cible de l’attaque japonaise. Vers 7h30, le premier avion japonais fit une reconnaissance dans les alentours et donna le signal : « Pearl Harbor dort. »
À 7h53, les premières bombes nipponnes furent larguées et les avions se mirent en formation d’attaque. Le contre-amiral Patrick Bellinger donna l'alerte.
Cette première attaque était divisée en six unités dont une dirigée sur le poste militaire de Wheeler Field (voir le plan). Les Japonais exploitèrent les premiers moments de surprise pour bombarder les navires les plus importants, surtout à l'est de la rade. Chacune des attaques aériennes commençait par les bombardiers et finissait par les unités de combat afin de contrer les poursuites éventuelles. La première attaque engagea le flanc droit de l’ennemi.

La deuxième vague

La deuxième phase de l'attaque (167 appareils) visa le flanc gauche et utilisa davantage de bombardiers en vol horizontal. Elle comprenait 54 bombardiers moyens, 78 bombardiers en piqué et 35 chasseurs. Elle fut menée par le lieutenant-commandant Shigekazu Shimazaki. Elle était divisée en quatre unités dont l’une fut lancée sur la base de Kānehohe, à l'est de Pearl Harbor. Les différentes formations arrivèrent presque en même temps sur le site depuis plusieurs directions.
Au cours de la deuxième vague, un sous-marin de poche venu en surface fut pris pour cible par le Curtiss et coulé par le destroyer USS Monaghan. La seconde vague s’acheva à 9h45. Après l'attaque, des avions survolèrent le site afin d’étudier les dommages et de faire un rapport.

Défense américaine



Explosion de l'USS Arizona

Les hommes qui se trouvaient à bord des navires américains furent réveillés par les explosions. Le fameux message « Air raid Pearl Harbor. This is not a drill » (« Attaque aérienne sur Pearl Harbor. Ceci n’est pas un exercice ») fut prononcé par le commandant Logan Ramsey à 7h58, cinq minutes après les premières bombes. L'amiral Husband Kimmel alerta Washington DC quelques temps après.
En dépit du manque de préparation et des scènes de panique, plusieurs militaires se sont illustrés durant la bataille. L’amiral Isaac C. Kidd et le capitaine Franklin Van Valkenburgh se ruèrent sur le pont de l'USS Arizona afin d’organiser la défense et furent tués par l’explosion d'un dépôt d’armes tout proche. Les deux hommes furent honorés de manière posthume par la médaille d’honneur. L’enseigne Joe Taussig mit l'USS Nevada en route pendant l’attaque. L’un des destroyers, l’USS Aylwin, fit de même avec seulement quatre officiers à son bord, le reste de l'équipage étant composé d'enseignes qui avaient peu d’expérience en mer. Le capitaine Mervyn Bennion, commandant l'USS West Virginia, dirigea ses troupes jusqu’à ce qu'il fût tué par des fragments de bombes. Les premières victimes de l’attaque aérienne se trouvaient sur le sous-marin USS Tautog qui abattit également le premier Japonais. L'Afro-AméricainDoris « Dorie » Miller, qui servait comme cuisinier sur l'USS West Virginia, prit le contrôle d’une mitrailleuse de lutte anti-aérienne et s’en servit pour tirer sur des avions japonais : il en toucha au moins un alors que son navire était bombardé dans le même temps. Il reçut la croix de la marine (Navy Cross) après la bataille. 14 marins et officiers furent par ailleurs récompensés par la médaille d’honneur. Une distinction militaire spéciale, la Pearl Harbor Commemorative Medal, fut par la suite décernée à tous les vétérans de l’attaque. Dans le ciel, la seule opposition importante vint d’une poignée de Curtiss H.75 et de Curtiss P-40 Warhawk qui firent 25 sorties et par les défenses anti-aériennes. Des avions décollèrent pour tenter de repérer la flotte japonaise, en vain.

Une troisième vague avortée


Certains officiers pressèrent l'amiral Nagumo de lancer une troisième attaque afin d'anéantir les dépôts de carburant et les infrastructures de Pearl Harbor. Certains historiens ont suggéré que la destruction des réserves de carburant et des équipements de réparation aurait fortement handicapé la flotte du Pacifique, bien plus que la perte des navires de ligne. Cependant, Nagumo décida de renoncer à une troisième attaque pour plusieurs raisons : en premier lieu, les succès des défenses antiaériennes furent plus nombreux au cours de la seconde vague et occasionnèrent les 2/3 des dommages nippons. L'effet de surprise avait disparu et une troisième vague risquait d’accroître les pertes japonaises. Ensuite, la préparation d'une troisième attaque aurait pris beaucoup trop de temps, laissant aux Américains la possibilité d'attaquer les forces de Nagumo situées à moins de 400 km au nord d'Oahu. L'armada pouvait rapidement être localisée et prise en chasse par les sous-marins ennemis. En outre, les Japonais ignoraient toujours la position des porte-avions américains et avaient atteint la limite de leurs capacités logistiques : rester plus longtemps augmentait le danger de manquer de carburant. La deuxième vague avait atteint l'objectif initial de la mission, à savoir neutraliser la flotte américaine du Pacifique. On se souvient que les autorités japonaises avaient été réticentes devant cette opération, c'est pourquoi l'expédition devait s'arrêter là. Il était donc temps de partir, d'autant que le Japon avait d'autres objectifs stratégiques dans le Sud-Est asiatique.

Informations générales


vue aérienne de l'Attaque sur Pearl Harbor



Date: 7 décembre 1941

Lieu: Pearl Harbor

Issue: Victoire japonaise

Japon

Commandants

Amiral Isoroku Yamamoto
Amiral Chuichi Nagumo

Forces en présence

6 porte-avions
2 cuirassés
3 croiseurs
9 destroyers
441 avions
5 sous-marins de poche

Pertes

29 avions détruits
55 pilotes tués
4 sous-marins de poche
coulés, un pris par l'ennemi
9 sous-mariniers tués
1 sous-marinier capturé


États-Unis

Commandants

Amiral Husband Kimmel
Général Walter Short

Forces en présence

8 cuirassés
6 croiseurs
29 destroyers
9 sous-marins
~390 avions

Pertes

4 cuirassés coulés
4 cuirassés endommagés
3 croiseurs coulés
3 destroyers coulés
188 avions détruits
155 avions endommagés
2 403 tués ou disparus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIEFFER
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 30
localisation : Brest
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   Ven 27 Avr - 21:46



en rouge bateaux de la flotte du Pacifique coulés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titidexmes
General de corps d'armée
General de corps d'armée


Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   Sam 28 Avr - 13:37

Il sagit d'un jour d'infamnie, et non de honte ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Admin
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 27
localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   Sam 28 Avr - 15:32

Je suis d'accord avec titi.

Il faut savoir qu'en réalité, les USA s'attendaient à une attaque Japonaise à Pearl Harbour, d'ailleurs c'est pour cela que les portes avions n'étaient pas présents. Cette volonté des USA, à se faire attaquer par les Japonais, résidait dans le fait que Roosevelt n'attendait que cela pour toucher l'opinion Américaine, et ainsi déclarer la guerre aux forces de l'Axe. Et ça a marché !

_________________
"Etre et durer" 3°RPIMa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://39-45.forumpro.fr
KIEFFER
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 30
localisation : Brest
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   Sam 28 Avr - 17:14

pour moi c'est pour dire que c'est un jour mémorialeou les américains ne s'y attendaient pas titi

mais tu as raison de me corriger sur ce propos
alors qu'en penser vous de ce post
le sort du pacifique est dans les mains des américains durant toute cette guerre même pas pour les francais dans l'indochine française car c'est les anglais qui ont combattuent pour les frenchs à mon avis le gouvernement de vichy compter sur la colloboration avec hitler afin d'y mettre un terme a ceci. En faite les nazis ont laissé faire car ce sont leur alliés.
Sinon pour l'attaque Japonaise à Pearl Harbour,les américains avaient fait partir leur porte-avions une semaine avant ;car les japonnais avaient pour objectif couler la présence de la marine amréricaine afin de pouvoir contrôler le pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Admin
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 27
localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   Dim 29 Avr - 12:54

Oui, c'est juste ce que je viens d'expliquer au dessus.
Lis bien kieffer

_________________
"Etre et durer" 3°RPIMa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://39-45.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains   

Revenir en haut Aller en bas
 
plan de Pearl Habor; le jour de honte des américains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vendredi 3 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» plan alimentaire
» Message du jour du Coeur d'Accueil de Jésus- Micheline Boisvert -
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Catherine de Sienne et commentaire du jour "Ce que tu as caché aux sages et aux savants,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De 1939 à 1945 :: La marine-
Sauter vers: