De 1939 à 1945

Un forum complet sur la Seconde Guerre Mondiale
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 M7 "Priest"

Aller en bas 
AuteurMessage
françois-julien
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 133
Age : 28
localisation : 59 nord - Avesne-Le-Sec
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 12:12

Hello

nouvel article

source => U.S Self Propelled Gun's in action - Squadron/Signal Publications _ Armor Number 38

M7 Priest Howitzer Carriage
Le M7 Howitzer Motor Carriage a eu sa production standardisé en avril 1942. Le M7 utilise le châssis du char moyen M3 Lee, le structure étant complètement ouverte remplace le compartiment de combat et la tourelle.
Le M7 a été équipé avec un 105mm M2A1 howitzer légèrement adapté et vers la droite du véhicule. Le canon a une traverse de 45°) – 15° à gauche et 30° à droite – avec –5° à +30° en élévation. Le premier modèle de M7 a été fabriqué à 57 exemplaires, cependant, elle a été augmenté plus tard à 69 en réduisant le nombre de sièges pliables pour l’équipage dans le compartiment de combat. L’obusier de 105mm pouvait utiliser une gamme complète de munitions, incluant des hautement explosives (high explosive – HE), hautement explosive anti-char (high explosive anti-tank – HEAT), phosphore blanc (white phosphorous – WP), et fumigène. La portée maximum de l’obusier était de 10,424 km avec un taux soutenu de tir avec 8 coups par minutes.
Une mitrailleuse calibre 0.50 M2 anti-aérienne sur un anneau sur bâti a été installé sur le coin supérieur avant droit du compartiment de combat. Ce bâti dépassait légèrement en dehors du compartiment de combat et était protégé par une bande de blindage incurvée. En plus, un petit, un petit rebord joignait le fond du bâti et de la coque. Sur les modèles tardifs le blindage était prolongé vers le bas de la coque et le rebord servait de siège au servant de la mitrailleuse. La position de cette mitrailleuse lui à valu son surnom – Priest (prêtre). Selon la légende, lorsque les troupes anglaises reçurent d’abord les M7 au Nord de l’ Afrique, le bâti de la mitrailleuse leurs rappelait leurs pupitres d’ église.
Le conducteur se repose dans la partie bâbord inférieur sur le M7 HMC. Le conducteur a été équipé d’une grande trappe pour la vision directe quand elle était ouverte. La trappe comprend 2 périscope pour la vision indirecte pour quand la trappe est fermée. Un pare-brise amovible a aussi été installé pour aider à se débarrasser de la boue, poussière, et la pluie quand le pilote ouvrait sa trappe de vision. Une bâche a également été fourni pour recouvrir le compartiment de combat durant les périodes de mauvais temps. Le M7 était dirigé par un équipage de 6 hommes : commandant, pilote, canonnier, et 3 pourvoyeurs de munitions.
Les M7 de début de production utilisait 3 pièces différentes de logement différentiel du char moyen M3. Ce logement différentiel a comporté un petit coupe circuit dans le coin droit supérieur qui a fourni un dégagement pour l’affût monté. Les véhicules de fin de production utilisent 3 pièces de logement provenant du M4 Sherman qui manquaient de coupe-circuit. Les M7 de fin de production utilise un bâti monobloc. La première pièce du logement de différentiel à été produite en deux versions – la version initiale arrondi, et finalement une brusquement dirigée. Les M7 initiaux utilisent le suspension (VVS – verticale volute suspension), système tiré du char moyen M3 qui comprenait le rouleau de retour de voies centré au-dessus du bogie. Un bogie plus robuste avait la roue de retour montée à l’arrière a été mis en production plus tard durant l’été 1942. Au début cette suspension a été utilisé seulement sur le M4 Sherman qui avait la priorité puisqu’elle était plus lourde que le M3. Les modèles tardives de M7 reçoivent les premières bogies résistants quand les approvisionnements ont par la suite satisfais les demandes.
Le M7 HMC était initialement équipé avec des boîtes de stockage des deux côté de la plate-forme arrière. Ces boîtes ont eu le côté des portes articulées pour permettre de support de réservoirs d’essence sur ces boîtes. Ces chars ont été équipés avec un bâti qui permettait d’évacuer les réservoirs dans le compartiments de combat rapidement. Cependant, ce système a été supprimé au début sur les chaînes de production. Les boîtes de stockage ont été redessinées avec un système d’articulation sur la partie supérieure. Des paniers en treillis métallique ont été ajouté sur les boites de stockage additionnelles.
La puissance était développé par un Continental R975 refroidi par air qui lui fournissait une vitesse maximale de 36.8km/h. Le M7 a une autonomie de 193 km avec un réservoir de 662.4 litres. Le véhicule en pleine charge pesait 22.997 tonnes.
D’autres d’essais et rapports du champ de bataille, avec des améliorations des composants du M4, on mené au changements additionnel du M7 Howitzer Motor Carriage Les premiers rapports du champ de bataille indiquaient que les bouts de munitions arrimés verticalement étaient exposés au feu ennemis. Les ailerons articulés du blindage étaient alors développés en usine et ont été installés sur les M7 de fin de production. Des kits d’ailerons de blindage ont été développés pour que les équipages puissent les installés sur les véhicules de début de production qui n’en étaient pas équipés. La société « American Locomotive » en produit 500 avec une autre société qui est « the Federal Machine and Welder Company ». Combinés avec la production initiale de 2814 véhicules de « American Locomotive », un total de 3490 M7 HMCs ont été produit quand la production c’est arrêté au printemps 1945

M7B1
LE M7 HMC était à l’origine sur le châssis du M3 Lee dont le châssis est maintenant obsolète. Les M7 de fin de production ont commencé à employé des composantes du char moyen M4. Les M7 de fin de production utilisent le châssis de M4A3 Sherman au lieu du châssis de début de production du M3. qui a été désigné M7B1. Le M7B1 HMC et le M4A3 était tous deux propulsés par un 8 cylindres, avec un moteur Ford GAA refroidi par liquide. Le Ford GAA pouvait le propulser une vitesse maximum de 41.9 km/h, 3.2 km/h de plus que le M7. L’autonomie en vitesse de croisière était la même que pour le M7, approximativement 193km avec un emport d’essence de 661.5 litres. Les M7B1 utilisent aussi le système de suspension VVS avec les boggies lourd que l’on retrouvait assemblés sur le M4A3 et les M7 de fin de production. Le M7B1 retient le même armement que le M7 – un canon de 105mm M2A1 alimenté à 69 coups et une mitrailleuse anti-aérienne M2 calibre .50. Hormis le moteur et la plate-forme arrière le M7B1 étaient semblable en apparence avec le M7 de fin de production. L’entreprise « The Presses Steel Ccar Company” fabriqua 826 M7B1 HMCs de mars 1944 à février 1945.

Dénomination officielle => 105mm Howitzer Motor Carrigae M7 / M7B1
Equipage => sept hommes (un chef de pièce, un pilote, et cinq canonniers)
Poids en ordre de bataille => 22.9tonnes
Longueur => 6.19m
Largeur => 2.87m
Blindage => 12mm à 64mm
Motorisation _(pour le M7) => un Continental R975-C1 développant 375ch. A 2200 tr/min
_(pour le M7B1) : un Ford GAA V8 développant 450ch. A 2400 tr/min
vitesse maximale sur route => 41.8 km/h
vitesse maximale en tout-terrain => 25.5 km/h
autonomie => 193 km (sur route)
réservoir => 661 litres d’essence (795l d’après une autre source)
pression au sol (M7 et M7B1) => 10.4 psi
franchissement _tranchée => 191 mm
_obstacle verticale => 61mm
armement => _un obusier de 105mm (M1A2, M2 ou M2A1 selon les versions) alimenté à 69 coups
_une mitrailleuse antiaérienne cal.50 alimentées à 300 coups
cadence de tir => 8 coups par minute
élévation => de –5° à +35°
débattement de la pièce => 15° vers la gauche et 30° vers la droite
production => de 1942 à 1945, 2028 M7 et 826 M7B1

ps : des dessins suivront pour la comprehension

A+, François-Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
King-of-Groland
1°classe
1°classe


Nombre de messages : 19
Age : 25
localisation : 74
Date d'inscription : 24/07/2006

MessageSujet: Re: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 13:10

bon j'me charge des dessins :









voila @+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Admin
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 28
localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 20:05

merci pour le post ,
j'ai une petite anecdote ,lors de El alemein (2 bataille) sur tout les Priest engagé aucun ne fut touché ou même égratiné Smile

_________________
"Etre et durer" 3°RPIMa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://39-45.forumpro.fr
françois-julien
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 133
Age : 28
localisation : 59 nord - Avesne-Le-Sec
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 20:09

Rock a écrit:
merci pour le post ,
j'ai une petite anecdote ,lors de El alemein (2 bataille) sur tout les Priest engagé aucun ne fut touché ou même égratiné Smile

Bien heuresement

Ce n'est pas un véhicule d'assaut mais un véhicule d'appui feu

A+, François-Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rock
Admin
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 28
localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 20:11

je sais bien mais entre l'aviation et l'artillerie ,c'est pas toujours facile

_________________
"Etre et durer" 3°RPIMa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://39-45.forumpro.fr
françois-julien
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 133
Age : 28
localisation : 59 nord - Avesne-Le-Sec
Date d'inscription : 23/07/2006

MessageSujet: Re: M7 "Priest"   Mer 26 Juil - 20:15

Rock a écrit:
je sais bien mais entre l'aviation et l'artillerie ,c'est pas toujours facile

A El Alamein les Allemands avaient plus grand chose je crois ....

L'aviation allemande était aussi un peu dans le bousin, donc formalité, et l'artillerie ..... ben petite partie de slalowe entre les explosions d'obus ça fait jamais de mal non ? faut bien que les pilotes agrdent la main lol!

A+, François-Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M7 "Priest"   

Revenir en haut Aller en bas
 
M7 "Priest"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAINT-PRIEST "Les" - Comtes de
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?
» Vidéo documentaire "Galaxies"
» "Philou" Marre de ces plaques rouges!!!!
» Le "salam" entre homme et femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De 1939 à 1945 :: Les blindés-
Sauter vers: